fbpx

12 avril 2021

}

5 min. de lecture

Commencer un blog : ce qu’il faut absolument éviter de faire

Par Laure

Tu aimerais commencer un blog, mais voilà… tu es un peu frileuse, tu n’oses rien publier de crainte de mal faire. Ou au contraire, le concept même d’avoir un blog te motive, tu as mille idées à la minute. Tu penses déjà au design et aux contenus géniaux que tu vas pouvoir mettre en ligne. Super ! Mais, dans les deux cas de figure, comment débuter dans le blogging sans faire d’erreurs qui pourraient te faire perdre du temps et réduire à néant tous tes efforts ? Et si tu évitais certains pièges de débutante ? En voici 8 dont il faut tenir compte dès le lancement de son blog.

1. Créer son blog parce que c’est tendance

Je crois que c’est la pire chose à faire ! Si tu décides de tenir un blog, il faut que ça te passionne, que tu puisses y mettre un « pourquoi ». En effet, cette activité va nécessiter de ta part de l’implication, de la rigueur, de l’organisation et du travail ! Il y a donc toujours une réelle intention, un objectif derrière la naissance d’un blog, que tu souhaites monétiser ton blog ou non. Bloguer peut rester un à-côté, mais pour autant, tes articles doivent traiter de problématiques auxquelles tu as (vraiment) envie de répondre. Sinon, c’est l’échec assuré.

En bref, un blog, ça se réfléchit et ça se structure, tout simplement ! Et si tu as déjà ton site internet ou ton e-shop, je t’arrête tout de suite : ce n’est pas un journal d’actualités ! Tu peux certes communiquer sur des informations corporate, mais pas seulement ! Rappelle-toi : ton blog doit apporter de la valeur et des réponses à tes lecteurs.

2. Ne pas parler de ton blog tout de suite

Tu viens de lancer ton blog et tu n’as que 10 visites le premier mois. Tu as la mine déconfite… tous ces contenus de qualité pour rien ? Tout d’abord, il est tout à fait normal de ne pas attirer les foules dès le départ ! Pour faire grimper le compteur, il va falloir… COMMUNIQUER ! Eh oui, même si ton blog est tout nouveau, je t’invite à parler d’une manière ou d’une autre de son existence : publier sur les réseaux sociaux, rédiger des articles invités, permettre le partage de tes articles, etc. Si tu comptes seulement sur ce cher Google pour bien te positionner dans les pages de résultats, eh bien, il y a des chances que tu attendes longtemps ! Tu risques surtout de te décourager et de baisser les bras, alors que tes contenus sont pertinents.

Si ton blog n’est pas encore en ligne, n’hésite pas à intégrer une page « maintenance » personnalisée qui indique à tes visiteurs de son ouverture prochaine (et de proposer un freebie à télécharger, pour commencer dès le début à constituer ta liste d’e-mails).

Communiquer sur Instagram ou Facebook par exemple te permettra de « prendre la température » auprès de ta communauté via des sondages ou des posts pour identifier leurs besoins, leurs problématiques, etc., et de dresser une liste d’idées de sujets. Tu as tout à gagner à jouer la carte du teasing !

3. Parler de tout ce qui te plaît

Je sais que tu es une femme passionnée. Tu as certainement envie de t’exprimer sur beaucoup de domaines variés ! C’est plutôt positif. Cependant, quand il s’agit de débuter un blog, il faut que tu aies un sujet de prédilection. Par exemple, si tu es naturopathe, tu ne vas pas parler de poterie (à moins que tu ne fasses un lien avec la naturopathie, je ne sais pas !). Garde en tête que tu t’adresses à une cible en particulier.

Cela est encore plus vrai si tu souhaites rattacher un blog à ton site internet. Il doit y avoir un fil conducteur qui guide l’internaute. Il doit comprendre très rapidement ton expertise et ce que ton blog peut lui apporter. C’est pourquoi je te conseille de réfléchir en premier lieu à ta ligne éditoriale. Ce sera beaucoup plus facile si tu t’es déjà penchée sur la création de l’identité de ta marque. Si ce n’est pas encore fait, ma Masterclass à télécharger gratuitement (ci-dessous) devrait apporter de l’eau à ton moulin.

Élaborer une ligne éditoriale permet de ne pas se laisser emporter par un tourbillon d’idées et de faire le tri. Grâce à elle, tu auras :

  • des catégories claires ;
  • des sujets d’articles cohérents ;
  • une ligne directrice pour ne pas te perdre en route ;
  • des billets captivants qui séduiront tes lecteurs.

4. Vouloir être dans les premiers résultats de Google. Tout de suite.

Comme je te le disais plus haut, le blogging est un travail de longue haleine. Le succès peut prendre un certain temps pour arriver. Cela dépend en partie de ton implication et de ta communication, mais aussi de la thématique de ton blog. Certaines sont très concurrentielles. Il te faudra alors faire preuve de patience et ne rien lâcher ! Si tes contenus sont très bons, que tu travailles ton SEO ainsi que ta communication digitale, il y a fort à parier que ta courbe de visiteurs te donnera le sourire au bout de quelques mois !

5. Ne s’intéresser qu’au design du blog

Alors oui, je suis complètement d’accord avec toi, un joli site c’est important. Sinon, je ne te proposerai pas de formations WordPress et DIVI ! Mais pense aussi à la richesse de ton contenu rédactionnel. Un blog qui fonctionne bien, c’est un blog qui répond aux attentes des visiteurs. Pour cela, soigne tes articles et la qualité de ta plume, informe, explique, donne des réponses… 

Enfin, la structure des articles est aussi très importante. Elle va guider ton lecteur (qui va scanner ton article en quelques secondes !), mais aussi les robots de Google.

6. Choisir un blog « tout prêt »

Il est question ici de choisir un bon gestionnaire de contenus et non un créateur de site web clé en main comme Wix ou Joomla par exemple. Mais je ne m’attarderai pas sur le sujet du choix du CMS, car j’ai déjà écrit plusieurs articles à ce sujet que je t’invite à consulter. Notamment sur les raisons de choisir wordpress pour son blog ou encore sur les étapes pour créer un blog ou site même sans connaissances techniques !

7. Publier du contenu à ses heures perdues

Commencer un blog ne veut pas dire s’astreindre à écrire un article par jour (sauf si ça te met véritablement en joie de le faire ! Dans ce cas, go !). Je dirais même que ça pourrait être contre-productif. A contrario, écrire quand ça te chante n’est pas non plus une meilleure idée. La clé ? La régularité. Google (mais aussi les vrais humains !) aime les habitudes : si tu publies chaque semaine, alors Google aura tendance à venir plus souvent visiter ton site à la recherche de nouveautés. 

Comment être régulière quand on débute avec un blog ? Eh bien, le calendrier éditorial ou planning éditorial est ton meilleur ami anti-page blanche ! Pour toute l’année ou pour un semestre par exemple, tu y noteras toutes tes idées de sujets et leur date de publication. Le planning éditorial est un indispensable pour organiser et gérer la création de ses contenus

8. Attendre (quoi ?) avant de mettre son contenu en ligne

Tu connais cette phrase « J’y vais, mais j’ai peur » (tu as la référence ?). Se lancer dans la création d’un blog, c’est un peu ça. On y va, on tâtonne, on teste, on n’est pas sûr. Oui, mais on y va quand même ! Haro sur le perfectionnisme et la comparaison à outrance ! Tu as des choses à dire, tu as une image de marque à construire, alors GO ! N’attends pas ce quelque chose qui n’existe pas et qui ne viendra jamais. Sur Laure M et dans ma formation WordPress, je te donne un large panel d’outils pour te lancer sans crainte. Fonce.

Dans cet article spécial débutantes, je te dévoile ce qu’il ne faut surtout pas quand on veut commencer un blog !

Déjouer les pièges quand on souhaite commencer un blog

J’espère que cet article t’aura éclairée sur certaines réalités dont il faut tenir compte. Alors, bien sûr, cette liste est loin d’être exhaustive ! Mais je voulais te donner déjà quelques billes pour t’éviter d’avancer à l’aveugle dans ton projet de blog. 

Quel que soit l’objectif que tu places derrière cet espace qui est le tien, j’ai envie que tu retiennes une chose : débuter un blog c’est bien, le faire grandir c’est mieux ! Et cela passe avant tout par tes contenus, ta communication et ta motivation sans faille ! Une belle aventure commence, accroche-toi !

Montrer / Cacher les commentaires (0 commentaires)
L

0 commentaires

Tout chaud !

Mon dernier article

Quel autorépondeur choisir pour son site WordPress ?

Quel autorépondeur choisir pour son site WordPress ?

Tout le monde te dit de créer une liste d’abonnés, parce que l’argent est dans la liste ! Et pour cela, tu dois avoir un autorépondeur afin d’automatiser tes séquences mails et faire des campagnes d’e-mailing. Alors, déjà que tout ce vocabulaire te paraît très obscur,...

lire plus

Tu aimeras aussi

Pin It on Pinterest

Share This