fbpx

23 novembre 2020

}

5 min. de lecture

Tu veux changer de job ? Les 4 pièges à éviter

Par Laure

Le train-train du travail peut être pesant, lassant, stressant et peut aussi t’amener vers un mal-être profond. La vie façon métro-boulot-dodo, très peu pour toi. Tu en as assez de vivre tes journées de travail sans passion, sans excitation. Tu n’as qu’une envie : te sentir épanouie (tu le mérites à 100 % !) et mettre du sens dans ton activité professionnelle . Tu penses donc à changer de job, à te reconvertir et même à monter ton propre business ! Oui, mais voilà, bien souvent entre le rêve et la réalité, il y a un fossé qu’il faut franchir, non sans difficulté.

Avant que tu ne fasses le grand saut, je souhaite te donner quelques conseils. C’est vrai, changer de travail peut être une véritable source de joie et d’accomplissement personnel. Cependant, certains mythes ont la vie dure et je voulais partager avec toi quelques pièges à éviter avant de foncer tête baissée dans ton projet. Au cours de mes différentes expériences professionnelles, je suis tombée — malheureusement — dans certains d’entre eux (je te laisse deviner lesquels en commentaire !).

Piège n° 1 · Penser que l’herbe est plus verte ailleurs

Un premier point essentiel : non, tout n’est pas rose ailleurs ! On pense souvent, à tort, que si l’on quitte tel métier pour un autre, ce sera une joie immense au quotidien. Même si c’est plus agréable de travailler dans un domaine qui te fait vibrer, il y a toujours des à-côtés moins plaisants. Pour ma part, je dois avouer que c’est la partie finance qui me donne des boutons. Sur ce point, je dis merci à Freebe.me qui m’a réconciliée avec la facturation et qui me soulage chaque mois de cette contrainte !

Mais revenons à notre herbe bien verte du champ voisin ! La première bonne question à te poser est : « Si je changeais de job, serait-ce vraiment différent ? Quel est le vrai fond du problème ? » Les réponses à cette question, qui paraît très simple à première vue, pourront déjà t’aider à y voir plus clair avant d’envisager un virage à 360° dans ta carrière et de tout plaquer après un lundi un peu morose.

Deuxième point qui me semble important à souligner : reste lucide sur ce que tu vois autour de toi ! Sur Instagram, tu suis une business woman qui vient de lancer sa startup et connaît un franc succès ? Tu as découvert une créatrice de bijoux qui cartonne et qui adore son job ? C’est vrai, ces beaux parcours font tous rêver. Mais ils doivent rester une inspiration. Derrière ces réussites professionnelles, il y a beaucoup de travail, de remises en question et souvent des prises de risques. Le job des autres n’est pas le tien ! Tu as tes propres caractéristiques, qualités, savoir-faire, etc.

Piège n° 2 : Ne pas s’écouter 

Minute introspection. Avant tout changement, prends en compte plusieurs aspects : 

  • Quelles sont tes ambitions et tes motivations profondes ?
  • Qu’est-ce qui te met en joie ? 
  • Quels sont tes besoins (de sécurité, d’indépendance, etc.)
  • Quelles sont tes spécificités ? 
  • Quelles sont tes compétences et tes passions ?
  • Combien souhaites-tu gagner d’argent (le sujet de l’argent ne doit pas être tabou !) ?.

Note tout cela dans un carnet et surtout sois honnête avec toi-même. La méthode Ikigai peut s’avérer utile pour t’aider à retrouver l’équilibre dans ta vie professionnelle et personnelle. Si tu envisages de t’orienter vers une nouvelle activité, je t’invite à te renseigner davantage sur cette approche. Pour faire court, l’Ikigai — ce mot signifie « joie de vivre » et « raison d’être » en japonais — va te permettre d’identifier : 

  • ce que tu sais faire, tes compétences ;
  • ce que tu aimes, tes passions ;
  • ce que tu peux faire et qui peut te rapporter de l’argent ;
  • ce dont le monde a besoin.

Au croisement de tout cela, il y a toi et ton job de rêve, celui qui saura concilier tous ces points.

C’est une approche intéressante, mais il en existe beaucoup d’autres : SWOT, test MBTI, test d’orientation, bilan de compétences, coaching… Dans tous les cas, tu seras amenée à te questionner sur tes aspirations profondes. Tu ne prends aucun risque à effectuer cette remise en question, au contraire, elle te fera gagner du temps et de l’énergie une fois que tu auras opéré ce grand chamboulement professionnel.

Prête à créer ta Marque comme une pro ?

Tu veux :

  • Trouver un nom de marque original ?
  • Créer un logo qui reflète l'identité de ton business ?
  • Transposer tes valeurs dans ton identité visuelle ?

Télécharge vite ma masterclass gratuite !

Piège n° 3 : Avancer à l’aveugle

Pour avancer sereinement, fixe-toi des objectifs ! J’ai déjà évoqué ce sujet dans mon article sur comment apprendre à bien gérer son temps, mais cela me semble tellement important quand on s’apprête à se lancer dans un projet entrepreneurial ! Je préciserai ici que tes objectifs doivent être “cadrés”. J’entends par là, bien définis. Pour cela, je te conseille vivement d’appliquer la méthode SMARTE. Elle est redoutable d’efficacité : 

  • S pour objectif Spécifique : il doit être compréhensible et unique ;
  • M pour objectif Mesurable : il doit y avoir des indicateurs de réussite ;
  • A pour objectif Atteignable : il peut être atteint avec des outils mis à disposition ;
  • R pour objectif Réalisable : il doit être sous ton contrôle et ne doit pas dépendre d’un contexte extérieur ;
  • T pour objectif Temporalisé : il y a un terme, une échéance fixée ;
  • E pour objectif Écologique/éthique : il s’inscrit dans le respect de tes engagements, de ta vision du monde, de tes valeurs et de ton mode de fonctionnement.

L’acronyme est plutôt bien trouvé, tu en conviendras ! 

Une telle approche offre un cadre qui te permet de conserver ta motivation et ton implication dans ton projet de reconversion ou de changement de job. Quand ton plan d’action est clair et cohérent, tu es plus efficace et plus investie. Te fixer des objectifs devrait se trouver dans tes Top priorités lorsque tu souhaites changer de travail et lancer ta marque.

Piège 4 : Rester dans sa bulle

Si tu es prête à sauter le pas, surtout ne reste pas isolée ! Bien au contraire. Communique avec d’autres entrepreneurs, infopreneurs, créateurs, etc., selon ton projet. Comment ? Tu peux déjà commencer par : 

  • t’inscrire dans des groupes Facebook ou Whatsapp sur la reconversion professionnelle, l’entrepreneuriat, l’entrepreneuriat au féminin, etc. ;
  • te renseigner sur des groupes de « business networking » dans ta ville ou dans ta région. En plus de rencontrer de nouveaux visages, tu pourras récolter des informations précieuses et créer des liens utiles pour ton business ;
  • lister plusieurs professionnels, influenceurs, créateurs… qui évoluent dans le domaine vers lequel tu souhaites t’orienter. Explique-leur ton projet et interroge-les : comment ont-ils entrepris leur virage professionnel, quelles questions se sont-ils posées, quels ont été les obstacles, etc. Cela peut être intimidant, c’est vrai ; mais entre nous, que risques-tu en les contactant ? Au pire, tu n’as pas de réponse, et ce n’est pas si grave ! ;
  • participer à des événements du type salon, conférence, masterclass… Il y a fort à parier que tu y feras des rencontres enrichissantes pour approfondir et même valider ton envie de changer de métier.

Je suis certaine que tu as beaucoup d’autres idées que je ne mentionne pas ici ! C’est avec plaisir que je lirai tes suggestions en commentaire.

Vouloir changer de job prend du temps

Tu l’auras compris, changer de job n’est pas quelque chose qui se décide entre 12 h et 14 h sur un coin du bureau. Pour que cette nouvelle orientation professionnelle soit réussie, il faut te questionner, analyser tes compétences, celles qu’il te reste à acquérir, lister tes besoins et tes contraintes… Bref, tout ce cheminement prend du temps, et c’est tout à fait normal.

Tu souhaites changer de job mais tu ne sais pas encore comment t’y prendre ? Voici 4 pièges dans lesquels ne pas tomber avant de passer à l’action.
Mon dernier conseil sera celui-ci : ne te précipite pas, au risque de perdre du temps par la suite (et tu sais qu’il est précieux) et de ne plus trop savoir quelle direction prendre. La patience sera ta meilleure amie. Un projet de cette envergure se prépare, se construit. Grâce aux objectifs que tu te seras imposés, à ta posture face à ce projet et à ton implication, tu pourras opérer ce changement en toute confiance !

A toi de jouer.

Montrer / Cacher les commentaires (0 commentaires)
L

0 commentaires

Tout chaud !

Mon dernier article

Tu aimeras aussi

Prête à créer une identité visuelle qui donne envie ?

Oui ! Je veux télécharger la vidéo pour sublimer ma visibilité en ligne.

C'est simple, saisis ton prénom et appuie sur le bouton vert ci-dessous pour recevoir ta vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Prête à créer ton identité visuelle ?

Oui ! Je veux créer une marque qui se démarque.

Clique sur le lien dans le mail de confirmation que tu as reçu.

Je souhaite m'inscrire à la formule Propulsée

En cliquant sur le bouton, tu recevras un email avec un lien de paiement. Tu disposeras de 3 jours pour effectuer le règlement avant que ta place ne soit attribuée à une autre personne.

Clique sur le lien dans le mail de confirmation pour recevoir ton mail de réservation.

Pin It on Pinterest