fbpx
 

Syndrome de l’Imposteur : et si tu y mettais fin ?

20 Déc 2021 | WordPress | 0 commentaires

}

4 min. de lecture

Aujourd’hui, je te parle d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur : celui du syndrome de l’imposteur. Rends-toi compte : plus de 70 % de la population serait touchée par cette expérience ma foi bien désagréable. Celle de se sentir illégitime dans ce que l’on fait et d’avoir l’impression de duper l’autre ! En tant qu’entrepreneure, as-tu déjà ressenti cette sensation de ne pas mériter ta réussite, de te comparer aux autres régulièrement et de te dévaloriser ? Et si tu mettais un point final à ce malaise professionnel ? Je te donne ici quelques conseils pour amoindrir ce doute quasi permanent et te permettre de reprendre confiance en toi, en tes talents et en tes compétences !

Le syndrome de l’imposteur : le frein qui peut ruiner ton business

Ce terme est utilisé pour la première fois en 1978 par les psychologues Pauline Clance et Susanne Imes. Elles ont alors mené une étude sur 150 femmes dont la carrière était brillante. Pourtant, ces dernières considéraient que leur succès professionnel n’était pas lié à leurs compétences ni à leur savoir-faire… mais plutôt à la chance, au coup de bol ! Sauf qu’il n’en est rien !

Lorsqu’on évoque ce syndrome, on vient finalement souligner cette impression de ne pas valoir ce que les autres pensent que l’on vaut (oui, tu peux relire cette phrase plusieurs fois !). En clair, il nous fait douter de tout, de la qualité de notre travail à notre savoir-être, générant ainsi du stress et de l’anxiété dont on se passerait bien ! Bref, rien de réjouissant ni de motivant. Il donnerait presque envie de tout stopper… par peur d’être démasquée un jour par ses clients ou ses pairs !

Des signes qui ne trompent pas

T’es-tu déjà dit : « je vais tout refaire, ça ne va pas du tout » ; « je ne peux pas lui demander de payer pour ça, ce n’est pas grand-chose ! » ; « Non, mais je vais tout arrêter, je suis vraiment nulle à côté de ce qu’untel propose… » Alors, ça te parle ? La liste de ces pensées négatives pourrait être plus longue !

Tout d’abord, sache qu’en tant que solopreneure, tu as de fortes chances de te dire tout cela. Pourquoi ? Parce qu’au lancement de son activité, on passe souvent de la passion (gratuite) au travail (rémunéré). La notion d’argent fait son entrée et peut bouleverser ton état d’esprit.

Ensuite, il y a les responsabilités. Elles sont multiples et t’appartiennent : compta, logistique, gestion des projets, communication, vente, service client, stratégie digitale…Il y a de quoi avoir le tournis, non ? Résultat, le doute s’installe, on s’interroge.

Même si le tableau semble bien noirci, il est possible de sortir de ce cercle vicieux en travaillant sur son estime personnelle et en se faisant confiance.

Mes astuces d’entrepreneure pour faire taire le syndrome de l’imposteur

Bien s’écouter

L’être humain est ainsi fait. Il a la fâcheuse tendance à accorder plus de crédit aux pensées négatives que positives. Entends-tu cette petite voix qui te rabaisse avec un « non, tu ne mérites pas cet important client. Pour qui te prends-tu ? Tu es une menteuse et tu ne vaux rien. »

Je te propose plutôt de prendre le temps d’écouter l’autre petite voix qui attend sagement son tour. Sois attentive à ce qu’elle te murmure : « tu es douée dans ce que tu fais ! Si tu en es là aujourd’hui, c’est que tu as une valeur ajoutée à apporter au monde. Il te suffit de te faire confiance et d’y aller ! Mets-toi en énergie et fonce ! » C’est vraiment dommage de la laisser patienter, qu’en penses-tu ?

Rédiger une to-do list des réussites

Pour être plus précise, il s’agit plutôt de réaliser une Did-list ! Saisis un stylo et un carnet. Notes-y tout ce que tu as entrepris de positif et que tu as réussi dans ton business ou dans ta carrière pro. Puis, prends du recul et identifie les compétences que tu as utilisées pour chaque fierté professionnelle inscrite. Alors, tu la vois maintenant, cette fameuse valeur que tu apportes ?

Demander l’avis de tes clients

À la suite d’une commande ou d’une prestation fournie, n’hésite pas à envoyer à tes clients un formulaire de satisfaction. Tu peux leur demander ce qu’ils ont apprécié et les axes d’amélioration possibles selon eux. Cette reconnaissance et les potentielles critiques constructives t’aideront à prendre confiance en toi et à apporter encore plus de valeur à ton business.

Lire des mots d’amour !

Affiche les retours positifs de tes clients devant toi, à ton bureau. En cas de doute et de syndrome de l’imposteur qui referait son apparition, un léger coup d’œil sur ces « mots d’amour professionnels » te permettra de garder la tête sur les épaules : « oui, je fais du bon boulot ! »

Casser la solitude de l’entrepreneur

Ne reste pas cloîtrée devant ton ordinateur ! Pars à la rencontre d’autres entrepreneurs. D’ailleurs, je développe aussi ce point dans mon article sur la vie de Mumpreneur.

Échange et discute avec d’autres indépendants, participe à des ateliers pour les mamans entrepreneures, rends-toi dans un lieu de coworking, etc. Ce sont d’excellents moyens d’élargir ton réseau et de partager tes plus belles réussites ! De cette manière, tu évites de ruminer tes problématiques, de ressasser tes idées noires et tes doutes. Tu avances !

S’entourer de gens compétents

Dès que possible, délègue les tâches annexes à ton travail qui sont pour toi énergivores, chronophages ou inintéressantes. Par exemple, si tu n’as aucune envie de créer ton site web, tu peux passer par un prestataire (comme moi 😋). En parallèle, tu pourras ainsi concentrer tes efforts sur ton cœur de métier ! Une dépense à considérer comme un investissement et non une charge.

La vie des autres

Eh bien, ce n’est pas la tienne. Point. La comparaison est un facteur sensible qui influence grandement la vision que nous pouvons avoir de nous-mêmes et de nos accomplissements.

Pour peu que ta confiance en toi ne soit pas au top niveau, le syndrome de l’imposteur(e) peut vite prendre sa place, tranquillement ! D’autant qu’avec les réseaux sociaux, ce sentiment peut s’intensifier face à des entrepreneurs au succès reconnu, qui comptabilisent des milliers d’abonnés. Au besoin, désinscris-toi, pour un temps, des comptes qui te font sentir ridicule, incompétente… Tu verras, ça ira déjà beaucoup mieux.

Malgré tout, derrière ce syndrome se cache une bonne nouvelle pour toi. Le fait de sous-estimer le mérite qui te revient démontre tout simplement que tu es talentueuse et que tu ne trompes personne ! Ces réussites professionnelles qui sont arrivées dans ta vie, tu en es l’auteure ! Elles ne sont pas dues à la chance, mais à ton travail, ta persévérance, tes décisions, tes choix de vie, tes inspirations… Fais-toi confiance !

Oh ce vilain Syndrome de l’imposteur ! Comment faire pour ne plus le subir dans ton quotidien de business woman ? Je t’en dis plus dans cet article.

Ça devrait te plaire aussi…

Woocommerce ou Shopify : lequel choisir ?

Woocommerce ou Shopify : lequel choisir ?

Si tu te lances dans la création d'une boutique en ligne, tu te demandes certainement quel est l'outil le plus adapté. Parmi les solutions de commerce électronique, on retrouve souvent Woocommerce et Shopify. Tu hésites entre ces deux outils ? En réalité, tout dépend...

lire plus
Site vitrine vs site e-commerce : quelles différences ?

Site vitrine vs site e-commerce : quelles différences ?

Lorsqu'on développe un business, il est essentiel de trouver des moyens de se rendre visible afin de toucher les clients potentiels. Les outils numériques en général et le web en particulier apparaissent clairement comme des moyens indispensables pour construire une...

lire plus

Coucou toi !

J’espère que ça t’as plu. N’hésite pas à me dire en commentaire ce que tu penses de cet article.

Et si tu veux, on peut poursuivre la conversation sur les réseaux.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Où dois-je t'envoyer les détails
de la prochaine session ?

Complète le formulaire pour être prévenue de la prochaine session des Propulsées

Clique sur le lien dans l'email de confirmation pour valider ton adresse et c'est tout bon !

Pin It on Pinterest